Skip to content

29/11/2021 Actus

Un nouveau podium et un troisième titre de champion du monde teams pour le Hansen World RX Team!

NÜRBURGRING, Allemagne, 29 novembre - Avec Timmy et Kevin Hansen, ainsi que Johan Kristoffersson notamment, tous trois encore en lice pour l’attribution du titre mondial pilotes, ce double meeting du Nürburgring, en Allemagne, promettait un spectacle de haut vol pour le dernier rendez-vous de la saison de championnat du monde de rallycross, le dernier également de l’ère des moteurs thermiques dans la discipline. 

Les rebondissements n’ont pas manqué en effet, avec une météo pour le moins hivernale qui venait jouer les trouble-fête, ainsi que quelques coups du sort. Timmy Hansen, le champion du monde 2019, connaissait en effet une première journée de course mouvementée, avec une disqualification en finale suite à un contact avec un adversaire. Mais il n’en conservait alors pas moins l’avantage au championnat, et la ferme intention de vendre chèrement sa peau le dimanche venu. Hélas l’aîné de la famille suédoise allait encore manquer de réussite le lendemain, avec une pénalisation de sept secondes à l’issue de sa demi-finale qu’il avait pourtant remportée. Si bien qu’il devait s’élancer en finale depuis la dernière position sur la grille, avec plus qu’un seul petit point d’avance au classement provisoire du championnat. Là encore, Timmy faisait l’étalage de tout son talent au volant de la Peugeot 208 WRX arborant les couleurs TotalEnergies pour prendre la quatrième position, mais le pilote de 29 ans ne pouvait empêcher Johan Kristoffersson de le devancer. À égalité de points avec Timmy, ce dernier était toutefois sacré champion du monde à la faveur d’un nombre plus important de victoires. L’honneur du Hansen World RX Team était toutefois sauvé, avec la deuxième place de Kevin, le cadet de la fratrie. Un nouveau podium, le treizième de leur saison (dont trois victoires, en Catalogne avec Kevin, à Höljes et Lohéac avec Timmy), qui permettait au Hansen World RX Team de rafler un troisième titre consécutif de champion du monde chez les teams.