Skip to content

Les règles

Les essais

Les pilotes Moto2 disposent de deux séances d’essais libres de 40 minutes à l’issue desquelles est établi un premier classement. Les pilotes classés au-delà de la quatorzième place du combiné des deux premières séances disputent quinze minutes de qualification (Q1).

Les quatre meilleurs chronos seront admis à la séance réunissant les quatorze premiers du classement libre pour une nouvelle séance qualificative (Q2) qui détermine donc les dix-huit premières places de la grille. Chaque ligne est composée de trois pilotes. Pour être qualifié, un pilote doit avoir effectué un temps au moins égal à 110% du temps enregistré par le pilote le plus rapide.

Les courses

Le championnat du monde Moto2 est calqué sur le format MotoGP. Il comporte 20 Grands Prix qui se courent sur une centaine de kilomètres. Des points sont attribués à l’arrivée pour les 15 premiers selon le barème suivant : 25, 20, 16, 13, 11, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1 pt.

Le règlement technique

Si le châssis reste libre, la grande particularité de la moto2 réside dans le fait que tous les pilotes disposent du même moteur, ce qui laisse la part belle au talent des pilotes. Après neuf ans d’exclusivité, le moteur Honda 600 cm3 a été remplacé, en 2019, par un Triumph trois cylindres de 765 cm3. Les pilotes disposent de 7 moteurs pour toute la saison. Depuis trois ans, toutes les équipes utilisent le même système de gestion électronique fourni par le promoteur du championnat. Pour ce qui est des pneumatiques, les pilotes doivent boucler le week-end avec 8 pneus avant et 9 pneus arrière. Le poids maxi moto + pilote est fixé à 217 kg.

Les motos

  • Cylindrée : 765 cm3
  • Puissance : 140 chevaux
  • Poids : 150 kg
  • Vitesse maxi : 295 km/h

Moto2_catalunya_2021_circuit_barcelona_4-6.06.2021

You must accept Social Network cookies to view this video.
Settings

Nombre d’engagés

30 pilotes de 11 nationalités différentes (Italie, Espagne, Angleterre, Japon, Thaïlande, Etats-Unis, Belgique, Allemagne, République tchèque, Pays-Bas, Argentine)

Les têtes d’affiche

Sam Lowes, Tony Arbolino, Augusto Fernandez, Joe Roberts, Aron Canet, Jorge Navarro, Lorenzo Dalla Porta, Pedro Acosta…

Les constructeurs

Kalex, MV Agusta, Boscoscuro

Pouraller plus loin