Skip to content

12/10/2021 Actus

Nouveau podium pour le Hansen World RX Team à Spa!

SPA-FRANCORCHAMPS, France, 12 octobre - La régularité aux avants-postes est assurément l’une des forces du Hansen World RX Team cette année. 

À Spa-Francorchamps, pour le cinquième rendez-vous de la saison, Timmy et Kevin Hansen, les deux représentants de l’équipe suédoise en ont encore fait la démonstration. Face à une concurrence bien décidée à interrompre leur incroyable série de résultats depuis le début de l’année, les deux frères ont su manœuvrer habilement pour ramener de précieux points d’Outre-Quiévrain. L’affaire ne semblait pourtant pas idéalement engagée pour eux à l’issue des manches qualificatives, conclues au troisième rang par Timmy après notamment deux deuxièmes places en Q2 et Q3, et au cinquième par son cadet Kevin. Mais les pilotes des Peugeot 208 WRX aux couleurs TotalEnergies faisaient une nouvelle fois la démonstration de leurs ressources en demi-finale. Avec le succès de Timmy devant Kevin. Hélas, le premier cité allait ensuite être pénalisé pour un contact dans une épingle avec un concurrent et c’est Kevin qui héritait de ce succès. Un succès qui lui valait dès lors de s’élancer depuis la première ligne de la finale, soit une opportunité que le plus jeune de la fratrie ne laissait pas passer, s’emparant de la deuxième place et conservant du même coup toutes ses chances dans la course au titre, à trois épreuves du terme de la saison. Rétrogradé troisième de sa demi-finale, Timmy héritait dès lors d’une position éloignée sur la grille de départ de la finale. Et malgré tout son talent et toute sa science de la course, il ne pouvait faire mieux que quatrième. Un résultat en demi-teinte, même si la perte de points est limitée, qu’il aura à cœur d’effacer dès le week-end prochain pour la venue du championnat du monde de rallycross à Montalegre au Portugal.

Le point au championnat

La quatrième place de Timmy Hansen lui vaut de concéder seulement huit points à Johan Kristoffersson, le vainqueur du week-end et principal rival dans la course au sacre, si bien qu’il compte toujours douze unités d’avance sur son compatriote suédois. Kevin pointe quant à lui au troisième rang du classement provisoire, à trois petits points de Kristoffersson.