Skip to content

Notre engagement en Moto3

Promoteur du MotoGP, Dorna Sports lance en 2012 le Championnat du Monde de Moto3 FIM. Indexée sur le calendrier Grand Prix Moto, la catégorie Moto3 se déroule simultanément au MotoGP et Moto2.

Moto3 :catégorie junior de la compétition moto

Le Championnat du Monde de Moto3 FIM est avant tout une histoire de renouveau.

La catégorie Moto3 plonge en effet ses racines dans une classe antérieure et inférieure en termes de cylindrée moteur.  Désormais, les motos ne sont plus équipées d’un moteur 2 temps de 125cm3 mais de moteurs monocylindres 4 temps de 250cm3. 

Loin de se limiter à ce changement purement technique, le Championnat du Monde de Moto3 FIM œuvre également comme pépinière pour la recherche de nouveaux talents. Réunissant des pilotes âgés de 16 à 28 ans, la catégorie Moto3 attire les jeunes espoirs du monde entier souhaitant développer leur potentiel et faire leurs armes pour un jour rejoindre l’iconique MotoGP. Au niveau international, Le Championnat du Monde Junior de Moto3 FIM est reconnu comme une étape importante pour le démarrage d’une carrière en sports moto.

ELF et le Moto3

Contrairement au Moto2, le Moto3 demeure une catégorie ouverte même si son règlement impose des contraintes en termes de coûts de motorisation, d’électronique et d’allocation pneumatiques. Depuis 2020, Elf est associé dans la classe d’introduction des Grands Prix du team KTM Tech 3 qui aligne cette année encore deux jeunes pilotes : le Turc Deniz Öncü et l’Espagnol Adrian Fernandez.

Avec une cylindrée limitée à 250 cm3, le Moto3 exige beaucoup de précision dans les réglages du moteur. Les performances du carburant y sont donc essentielles, tout comme celles des lubrifiants. Pour développer les meilleurs produits, les ingénieurs Elf s’emploient à définir un cahier des charges en échangeant avec les motoristes.

Un travail qui se fait également au travers de partenariats avec des universités internationales, les ingénieurs ayant à trouver les bonnes molécules pour transformer l’énergie chimique en énergie thermique puis mécanique via le moteur. Au développement de carburants spécifiques s’ajoute celui de lubrifiants qui répondent là-encore à des besoins très précis.

  • 250 cm3
    cylindre d’une moto de catégorie Moto3
  • 16-28
    âge des pilotes de Moto3
  • 3
    nombre de constructeurs engagés (KTM, Honda, Husqvarna)

Les enjeux 2022

Cette année, sept pilotes ont quitté le Moto3. Hormis Darryn Binder qui a fait le grand saut en MotoGP, les six autres sont logiquement passés en Moto2 : Pedro Acosta, tenant du titre, Romano Fenati, cinquième du championnat, Niccolo Antonelli, sixième, Jeremy Alcoba, douzième, Fillip Salac, seizième, et Gabriel Rodrigo, dix-neuvième. Des départs qui devraient faire les affaires des trois pilotes qui ont terminé sur les talons d’Acosta, à savoir Dennis Foggia, vice-champion du monde en titre, Sergio Garcia, troisième du championnat, et Jaume Masia, quatrième.

Trois pilotes qui restent dans l’équipe qui était la leur l’an dernier, à savoir le team Leopard pour Foggia – avec désormais Tatsuki Suzuki –, Aspar pour Garcia et Ajo pour Masia. Bien évidemment, s’ils partent favoris pour jouer le titre, ces trois pilotes ne sont pas à l’abri de se retrouver avec un outsider dans les pattes. Comme par exemple Deniz Öncü qui fait désormais équipe chez Tech 3 avec Adrian Fernandez, ou encore Izan Guevara, champion du monde junior en 2020 que l’on a vu aussi faire de belles choses l’an dernier. Cette saison, seulement dix Honda seront présentes sur la grille Moto3. Avec vingt motos, KTM remplira les deux tiers du plateau avec des machines qui porteront aussi les marques Husqvarna, GasGas et CFMoto.

Pouraller plus loin