Skip to content

Team PEUGEOT TotalEnergies – FIA WEC

Les pilotes

Voiture #93

Paul di Resta
Né le 16 avril 1986 à Uphall, en Écosse

Après avoir remporté des championnats aussi prestigieux que la F3 Euro Series (2006) ou le DTM (2010), l’Ecossais a disputé trois saisons en F1 au sein de feu l’équipe Force India, avant de retourner au DTM puis de se muer petit à petit en pilote d’Endurance, avec en point d’orgue une victoire en LMP2 à l’occasion des 24 Heures du Mans 2020.

PALMARÈS

  • 59 départs en F1
  • 2020
  • 2010 : Champion DTM
  • 2006

Mikkel Jensen
Né le 31 décembre 1994 à Aarhus au Danemark

Moins connu de tous les pilotes Peugeot TotalEnergies, le Danois de 27 ans ne s’en est pas moins déjà fait un nom dans le monde de l’Endurance, à la faveur notamment de ses performances en ELMS.

Champion en catégorie LMP3 en 2019, il a confirmé en 2020 en terminant 3e en LMP2 toujours dans le même championnat, avant d’être sacré champion LMP2 dans le cadre de l’IMSA en 2021. 2022 s’annonce du même acabit avec déjà un succès en LMP2 aux 24 Heures de Daytona dans son escarcelle.

PALMARÈS

  • 2022 : Vainqueur LMP2 aux 24 Heures de Daytona
  • 2021 : Champion LMP2 en IMSA
  • 2020 : Troisième en LMP2 en ELMS
  • 2019 : Champion ELMS en catégorie LMP3
  • 2014 : Champion Adac Formel Masters

Jean-Eric Vergne
Né le 25 avril 1990 à Pontoise, en France

Jean-Éric Vergne est le seul double champion (saison 2017-2018 et saison 2018-2019) de l’histoire de la Formule E. Après un passage par la Formule 1 (58 Grand Prix disputés), le Francilien a participé à son premier E-Prix à Punta Del Este (Uruguay), en décembre 2014.

Il s’est depuis imposé comme un véritable spécialiste de la discipline, mais il n’en a pas moins fait son chemin en Endurance via la catégorie LMP2, jusqu’à être promu dans un des baquets officiels de l’équipe Peugeot Sport TotalEnergies.

PALMARÈS

  • 2017-2018 et 2018-2019 : Double Champion de Formule E
  • 58 Grand Prix de Formule 1
  • 2018 : 2e de la catégorie LMP2 en European Le Mans Series
  • 2011 : Vice-champion de Formule Renault 3.5
  • 2010 : Champion de Grande-Bretagne de Formule 3

Voiture #94

James Rossier
Né le 25 août 1983 à Oxford, en Angleterre

Ex-pilote d’essais et de réserve en F1, le Britannique a signé ses principaux faits d’armes en compétition au Japon dans le cadre du championnat Super GT (3e en 2013 et 2014).

Il a gagné ses galons de pilote de réserve au sein du team Peugeot TotalEnergies, en remplissant avec succès cette tâche pour DS TECHEETAH dans le cadre du championnat du monde ABB FIA de Formule E.

PALMARÈS

  • 2013-2014 : 3e Super GT au Japon

Gustavo Menezes
Né le 19 septembre 1994 à Los Angeles, aux États-Unis

L’Américain de 27 ans s’est révélé au monde de l’Endurance en remportant en 2016 le championnat FIA WEC, ainsi que les 24 Heures du Mans, en catégorie LMP2 sous les couleurs alors de Signatech Alpine et ELF. Depuis, il s’est affirmé comme une valeur sûre de la discipline grimpant avec succès en LMP1.

Le passage à l’Hypercar en 2022 avec Peugeot Sport et TotalEnergies marque une nouvelle étape pour lui, mais il a entre temps déjà pu prendre ses marques avec ce nouveau type de prototypes dans une autre équipe.

PALMARÈS

  • 2018 & 2020 : Troisième du Championnat du monde FIA d’Endurance
  • 2016 : Champion FIA WEC & vainqueur des 24 Heures du Mans en catégorie LMP2

Loïc Duval
Né le 12 juin 1982 à Chartres, en France

Après des débuts réussis en monoplace en Grande-Bretagne, Loïc Duval a véritablement connu la réussite en s’exilant au Japon où il s’est adjugé à la fois la Formule Nippon (aujourd’hui connue sous le nom de Super Formula) et le Super GT. Depuis, il s’est imposé comme un véritable spécialiste de l’Endurance, remportant notamment le championnat du monde d’Endurance et les 24 Heures du Mans en 2013, ainsi que les 12 Heures de Sebring à deux reprises (2011 et 2021).

Conscient de son expérience comme de sa vitesse de pointe, Peugeot Sport l’a enrôlé pour être l’un des fers de lance de son retour en Endurance.

PALMARÈS

  • 2020 : Troisième des 24 Heures de Daytona

  • 2011 & 2021 : Double vainqueur des 12 Heures de Sebring

  • 2013 : Champion du monde FIA WEC & victoire aux 24 Heures du Mans

  • 2010 : Champion Super GT

  • 2009 : Champion Formule Nippon

  • 2003 : Champion Formule Renault 2.0 Grande-Bretagne 

  • 2002 : Champion Formule Campus (Filière FFSA)

Nico Müller
Né le 25 février 1992 à Thoune, en Suisse

Dernier arrivé au sein du team Peugeot TotalEnergies, le Suisse Nico Müller est un renfort de taille pour l’équipe du constructeur au Lion arborant les couleurs de la major de l’énergie. À 30 ans, le Suisse a en effet touché à tout, du karting à l’Endurance, en passant par la monoplace, le DTM, le GT, la Formula E, non sans succès. Après avoir débuté en karting, il a naturellement suivi la filière classique de la monoplace, remportant notamment la Formule Renault Suisse 2.0 en 2009, avant de s’illustrer en GP3 l’année suivante (3e) puis en Formule Renault 3.5 en 2013, avec en point d’orgue un succès en Principauté de Monaco.

C’est alors que recruté par un constructeur d’Outre-Rhin, il s’oriente vers le GT (victoire aux 24 Heures du Nürburgring 2015), et le DTM, championnat allemand de tourisme ô combien relevé dont il va terminer par deux fois vice-champion (2019 & 2020). Depuis, il s’est aussi essayé à la Formula E, avant de découvrir véritablement le championnat du monde d’Endurance en 2022 et d’effectuer sa première participation aux 24 Heures du Mans.

Autant dire donc qu’il sera un atout supplémentaire pour amener les Peugeot 9x8 vers les succès.

PALMARÈS

  • 2019 & 2020 : Vice-champion DTM

  • 2015 : Vainqueur des 24 Heures du Nürburgring

  • 2013 : Vainqueur à Monaco en Formule Renault 3.5

  • 2010 : 3e des GP3 Series

  • 2009 : Champion Formule Renault 2.0 Suisse

La voiture : PEUGEOT 9X8 HYPERCAR

 

 

Infos moteurs

Autres infos

GROUPE MOTOPROPULSEUR : PEUGEOT HYBRID4 500KW (4 roues motrices)

ESSIEU ARRIÈRE : moteur V6 essence 2,6 litres biturbo à 90° de 500 kW (680 ch) + boîte de vitesses séquentielle à 7 rapports.

ESSIEU AVANT : moteur/générateur électrique de 200 kW (270 ch) + transmission mono-vitesse.

BATTERIE : Haute densité, 900 volts, co-développée par PEUGEOT SPORT & TotalEnergies et sa filiale Saft.

Pour aller plus loin