Skip to content

02/05/2022 Actus

Encore un podium pour Arbolino

Jerez, Espagne, 2 mai - En constante progression depuis son arrivée dans l’équipe Elf Marc VDS, Tony Arbolino a décroché en Espagne son deuxième podium en Moto2. 

MotoGP

Dix-huitième sur la grille, soit son meilleur résultat en qualification depuis son arrivée en MotoGP, Remy Gardner espérait finir la course dans les points. Une collision avec Alex Marquez dès le premier tour a malheureusement ruiné ses espoirs. « J’ai perdu un aileron du côté gauche et la moto est devenue inconduisible, raconte l’Australien. J’ai fait du mieux possible pour rallier l’arrivée, mais cette vingtième place n’est pas le résultat que j’espérais. J’ai compris aujourd’hui à quoi servent les appendices aérodynamiques. » A Jerez, Remy Gardner était le seul représentant du team Tech 3 Racing KTM engagé. Victime d’une entorse du poignet au Portugal, Raul Fernandez n’a pas été autorisé à participer à la sixième épreuve de la saison.

Moto2

Pour la deuxième fois en six courses, Tony Arbolino s’est glissé sur le podium à l’occasion du Grand Prix d’Espagne. A la lutte pour la victoire avec le Japonais Ogura et l’Espagnol Canet, le pilote du team Elf Marc VDS Racing a lâché prise dans les derniers tours à cause de crampes aux avant-bras. Troisième sous le drapeau à damier, Arbolino conforte sa troisième place au classement général en réduisant à 30 points son retard sur le leader Celestino Vietti. « Cette course a été difficile, raconte l’Italien. J'ai dû adapter mon style de pilotage aux conditions qui étaient différentes des essais. C'était très dur. Mais je suis heureux du résultat. Nous avons fait du bon travail tout le week-end et je pense que nous pouvons faire de très belles choses cette saison. » Sam Lowes a quant à lui enregistré un nouveau résultat blanc en chutant alors qu’il se battait aux avant-postes. 

Moto3

Pour la troisième fois en six courses, Deniz Öncü a échoué au pied du podium. Quatrième sous le drapeau à damier, le pilote Elf menait pourtant les débats à la sortie de l’avant-dernier virage. Après avoir pris un départ plutôt moyen et réussi à rejoindre le groupe de tête, Deniz sentait sa première victoire à portée de main. « J’ai malheureusement perdu trois places dans le dernier virage, regrette le Turc. C’est rageant mais je ne baisse pas les bras. Nous continuons à progresser et je suis convaincu que le travail va finir par payer. » Auteur d’un excellent départ, Adrian Fernandez a dû abandonner après seulement quelques tours. Avec deux métacarpes fracturés au Portugal, le pilote du team Tech 3 a vécu un week-end difficile et la douleur a fini par avoir raison de ses ambitions.

MotoE

Pour ses débuts en MotoE, le jeune Alex Escrig a fait bonne impression sur le circuit de Jerez. Septième de sa première course, l’Espagnol s’est classé huitième à l’arrivée de la seconde épreuve du week-end. « J’ai fait quelques erreurs qui m’ont coûté plusieurs positions mais j’ai beaucoup appris », assure le pilote du team Hi-Perf Total Tech 3. Au pied du podium samedi après-midi, Hector Garzo est parti à la faute le lendemain. « Je n’avais plus du tout les mêmes sensations sur la moto, regrette l’Espagnol. L’avant bougeait beaucoup et j’ai fini par tomber. C’est dur parce qu’on n’a pas beaucoup de courses et les points perdus sont difficiles à récupérer. »

CATÉGORIE PILOTE COURSE CHAMPIONNAT
MOTOGP

Remy Gardner

20e 

22e (3 point)

Raul Fernandez

DNS

23e (0 point)

MOTO2

Sam Lowes

DNF

10e (35 points)

Tony Arbolino

3e

3e (70 points)

MOTO3

Deniz Öncü

4e  

5e (63 points)

Adrian Fernandez

DNS

22e (7 points)

MOTOE Alex Escrig 7e et 8e 7e (17 points)
Hector Garzo 4e et DNF 9e (13 points)