Skip to content

Elf Marc VDS Racing Team – Moto2

Les pilotes

Sam Lowes
Né le 14 septembre 1990 à Lincoln, Angleterre.

Champion du monde Supersport en 2013, Sam Lowes passe en Moto2 la saison suivante avec le team Speed Up. Après une saison d’apprentissage, il remporte son premier Grand Prix en 2015, au Texas. Il monte encore à quatre reprises sur le podium et se classe 4e du championnat du monde. Il signe ensuite avec le team Gresini. Candidat au titre, il commet cependant trop d’erreurs en course et doit se contenter de la 5e place du classement général. Il accède en 2017 au MotoGP avec Aprilia, sans grand succès. De retour en Moto2, il peine malheureusement à retrouver ses marques au sein de l’équipe Swiss Innovative Investors qui aligne des châssis KTM. Après un nouveau passage chez Gresini en 2019, il décroche en 2020 une place chez Marc VDS. Mariage réussi puisque Lowes va se battre toute la saison pour le titre mondial. Avec sept podiums, trois victoires et trois pole positions, le Britannique se reconstruit pour redevenir l’un des favoris du championnat Moto2. L’an dernier, le pilote Marc VDS a décroché la quatrième place du classement général en ajoutant trois victoires à son palmarès. Il repart cette année avec l’objectif de jouer le titre de champion du monde.

PALMARÈS

  • 141 départs en Grands Prix

  • 9 victoires

  • 23 podiums

  • 17 pole position

Tony Arbolino
Né le 3 août 2000 à Garbagnate Milanese, Italie.

Tony Arbolino a tout juste quatre ans lorsqu’il débute en minimoto. En 2009, il participe au Championnat d’Italie, progressant régulièrement. En 2015 et 2016, il court en Espagne avec le team SIC 58 de Paolo Simoncelli. Vice-champion lors de sa deuxième saison en CEV, il débute en Grands Prix en 2017, inscrivant ses deux premiers points. L’année suivante, recruté par le team Marinelli Snipers, il rentre régulièrement dans le top dix. C’est en 2019 qu’il passe un nouveau cap en montant à sept reprises sur le podium et en remportant deux belles victoires qui lui permettent de finir la saison en quatrième position. Prétendant au titre en 2020, il achève finalement sa dernière saison en Moto3 à la deuxième place du classement général derrière Albert Arenas. Passé en Moto2 l’an dernier avec le team Intact, Tony Arbolino a signé une prometteuse quatrième place au Mans. Quatorzième de sa première saison dans la classe intermédiaire, il a été recruté par le team Marc VDS pour succéder à Augusto Fernandez et faire équipe avec Sam Lowes.

PALMARÈS

  • 87 départs en Grands Prix

  • 3 victoires

  • 12 podiums

  • 6 pole position

La moto : Kalex Triumph

 

Infos moteurs

Autres infos

Triumph Triple : 765 cm3 à quatre temps refroidi par liquide

Puissance maximale : 140 chevaux

Couple maximum : + de 85 N.m

Châssis : Aluminium double longeron, usinage CNC

Vitesse maximale : 300 km/h+

Boîte de vitesses à six rapports

Poids sec : 140 kg+

Pour aller plus loin